Archives de catégorie : Ecole Française de vélo

EFV du mercredi 19 janvier

Après un entrainement intense à l’éducation routière (concours en fin de mois à Blénod lès PAM oblige) dans les parkings couverts, on a poursuivi par une peu de mécanique pour réparer une crevaison et dériver une chaine. Puis on a décidé de faire travailler la technique du virage en pente moyenne pour les jeunes qui ont bien compris que le déhanché fait habituellement sur les talus du bord du canal de la Moselle sont beaucoup plus simples. Mais leur appétit de frisson étant intense, on a fini l’après-midi sur les pentes des fortifications des Promenades où les plus aguerris se sont bien éclatés. Avec une pensée pour Tom qui a fait une chute dans les parkings en tentant de franchir la planche à bascule. Bon courage et prompt rétablissement à Tom. Mais aussi bravo à Maé qui a dépassé son appréhension pour descendre le grand talus des Promenades. Merci les gamins, c’est super !
Gérard

Ménage d’automne à l’EFV

Ce lundi, comme convenu, 6 éducateurs de l’école cyclo se sont retrouvés au local pour renforcer le « grenier » avec une vingtaine de panneaux d’aggloméré et surtout pour échanger les vélos de route dont la saison est terminée pour mettre des VTT à disposition. Tous ces vélos avaient besoin d’une bonne maintenance, la saison passée ayant été assez troublée pour ne pas permettre un suivi sérieux de nos machines.
C’est chose faite. Il n’y a plus qu’à commencer la saison VTT pour nos jeunes en espérant une météo et des conditions sanitaires meilleures que l’an dernier. Ce ne sera pas difficile.
Gérard Malivoir

École cyclo du 15 septembre

Mercredi avec une météo pessimiste nous avons dressé pour l’Ecole Cyclo un circuit maniabilité dans ce même hangar pour alterner avec de la « Mécanique ». La patience des jeunes n’étant pas sans limite, nous avons fini par les emmener se libérer les manivelles jusque Gondreville.
2ni

EC du mercredi 08 septembre

Par l’absence de plusieurs encadrants et afflux d’inscriptions, on a dû regrouper.
Dès le départ premières consignes aux débutants, puis le choix de routes ombragées vers Villey-St-Etienne où nous rencontrons les P-A-M qui se restaurent. Au Pavillon Bleu, Jannick fait découvrir aux plus expérimentés la belle côte qui nous rejoindra par le village, nos débutants déjà pas peu fiers de leur premier exploit ayant sagement rebroussé chemin sur la piste. 27 km au compteur, et les inquiétantes hésitations du départ se sont muées au retour en belle assurance…
2ni

EFV du mercredi 16 juin

La chaleur en a dissuadé plus d’un, bravo aux sept jeunes des deux premiers groupes réunis sous notre double vigilance. On a recherché les itinéraires ombragés, 34 km sans incidents si ce n’est un saut de chaîne sur un dérailleur et un porte-bidon qui se refuse obstinément à porter…Retour en ville rendu difficile par l’intensité de la circulation à 17 h, chacun des six manœuvrant parfaitement à sa place de par mon rétroviseur, Antoinette en arrière gardant le petit dernier sous son aile, bravo les jeunes !
2ni

EFV du mercredi 02 juin

Les travaux aussi profitent du beau temps pour se réaliser en ville, le groupe « 1 » se faufile pour s’en échapper. On dépasse des plus grands affairés autour d’un cours magistral de « Pratique Mécanique ».
Sur un choix absolument démocratique, on rejoint à Pierre-la-Treiche la piste cyclable – car là ça ne monte pas – le long de la Moselle vers Maron. 41 km au compteur toutefois, on rentre avec un peu de retard mais bravo !!
2ni

EFV du mercredi 19 mai

Météo incertaine mais les courageux sont toutefois venus. Pour les plus jeunes, nous avons organisé par pessimisme deux heures de maniabilité sur le parking…
La pluie tardait à se manifester, nous avons fini par décider une sortie, le dernier groupe n’a pas eu le temps de démarrer, une tornade subite l’a poussé à l’abri dans la travée où on a révisé masqués les panneaux de signalisation.
2ni

EFV du mercredi 12 mai

Malgré une belle journée, une moindre participation des enfants et de l’encadrement. On a donc fusionné le groupe « 1 » avec un groupe « 2 » qui exprimait le souhait de découvrir la Place Ronde…Challenge réussi à travers les feux et dans un pic de circulation. On retrouve enfin notre piste cyclable particulièrement fréquentée aujourd’hui le long de la Moselle. Gondreville, Villey-St-Etienne, les Eaux Bleues, quand on aime on ne boude pas de revenir par le même chemin, le vent qui à notre insu nous donnait des ailes ralentit maintenant notre retour. 34 km au compteur ! C’est nouveau pour le groupe « 1 » qui grisé par sa performance va bien dormir cette nuit.
Denis

EFV du mercredi 5 mai

Les jeunes sont en nombre conséquent en ce premier mercredi de mai avec une météo plutôt correcte en dépit d’un vent assez fort d’ouest. Donc les groupes s’égaient vers Foug pour les plus petits et Lay St Rémy pour les plus grands sachant que les grands du groupe 4 ont voulu rouler avec le groupe 3, c’est-à-dire rouler peinard… Tous les groupes ont en plus bénéficié d’exercices de maîtrise du vélo avec les moyens du bord. Pour les grands, slalomer entre les bidons et ramasser d’abord une gourde et puis un bouchon… Avec la promesse de mettre une pièce d’un euro à ramasser un ce ces jours. Intéressés les jeunes? A peine ! Mais pour les faire travailler, l’appât du gain vaut bien quelques menues monnaies, non ?
Gérard

EFV du mercredi 28 avril

Après de nombreuses péripéties sur la taille du vélo, de la forme du cintre, de la selle qui fait mal aux fesses, de pneumatique à remplacer en dernière minute, et gonflage il est près de 15h00 lorsque le groupe 1 quitte l’espace Dedon. Est c’est comme cela à chaque changement de monture passer du VTT au vélo route c’est pas facile chez les raze-moquette.
La mise en main ce fait sur la piste cyclable reliant Toul à Villey St Etienne avec vent dans le dos. Le changement de pignon peut s’effectuer sans grand danger, d’ailleurs au retour avec vent de face et des nuages de plus en plus menaçants il à bien fallu jouer de la manette de dérailleur, aucune chute à signaler.
Jannick

Ce mercredi 28 avril, c’est la reprise après une nouvelle interruption mais aussi le passage du VTT à la route. Est-ce qu’on va revoir les jeunes perdus depuis novembre dernier ? Cela nous interroge sans vraiment créer de suspense. Pourquoi ne revoit-on plus ceux qui n’ont fait que quelques séances de route en septembre-octobre dernier ? Absents chroniques sans explication. Même pas un petit mot pour signifier l’arrêt du vélo. Mais l’essentiel ce sont les présents et des présents il y en a eu une trentaine.
Après une distribution de vélos de route à ceux qui n’en avaient pas, les 4 groupes se sont égayés dans la campagne touloise. Qui vers la piste cyclable de Villey St Étienne, qui vers Pierre la Treiche, qui vers Maron. Au total, près de 1000 km effectués par les jeunes mais aussi avec des pauses et des jeux cyclos destinés à avoir de l’adresse sur la bécane. Tout ce qui prépare nos jeunes à devenir autonomes à vélo en vue des grands périples à venir mais çà, ce n’est pas nous qui décidons. L’avenir leur appartient.
On est bien content que ça reprenne un tant soit peu le cours des choses pour fidéliser les jeunes et reprendre un rythme plus soutenu qui va bien aux éducateurs du club.
Gérard

EFV du mercredi 31 mars

Pour le groupe 1, direction les bords de Moselle sur le single qui longe la rivière entre Chaudeney et Pierre la Treiche puis une halte à la table près de grottes et initiation à la réparation d’une chambre à air et revue de détail des panneaux routiers sous la conduite d’Edith. Retour classique par le champ de bosses de Chaudeney et le club. Des gamins contents d’avoir roulé sur des chemins secs et variés
Pour le groupe 2, c’est un temps idéal à ne pas rater et les jeunes en profitent, pédalant le long du canal jusqu’à Ste Catherine, caracolant derrière le stade de foot d’Ecrouves pour y dénicher le sentier qui rejoint Pagney et où Jannick connait une aire de jeux propice à inventer des crevaisons, histoire de joindre l’utile à l’agréable.Pour ne pas abuser, on retrouvera bien une bosse pour s’amuser un temps du côté de Bruley avant de revenir par Pagney et remplir les bidons vides là où tous reposent. On retrouve notre sentier vers Ecrouves et sa Communauté Communale, un autre sentier contourne le Clos Barine, on traverse le lotissement de la Madeleine pour retrouver le chemin de Bonnadon.La piste cyclable aménagée nous épargne l’embouteillage à cette heure de pointe, 20 km au compteur, un après midi bien rempli…
Pour le groupe 3, parcours identique à celui du groupe 1 mais avec exercices de pilotage vers Chaudeney et crevaison à réparer puis encore du pilotage. Tout ce qu’il faut pour tenter de motiver nos jeunes dans la pratique du VTT de randonnée.
Dans le groupe 4, initiation à la lecture de carte et orientation à tour de rôle par les jeunes pour se diriger vers l’échangeur autoroute de la route de Blénod par des chemins inconnus de certains puis direction Bicqueley et Pierre la Treiche avec un passage sous la barrière du chemin des grottes et retour par le single le long de la Moselle. Une crevaison de Bernard a permis de juger de l’esprit de groupe, certains étant plus attirés par leur portable que par le savoir-faire en matière de réparation.
Pour cette dernière séance de VTT de la saison, une bien belle journée pour arpenter les chemins et singles par une météo estivale. On passe à la pratique route, maintenant, mais quand ?

EFV du mercredi 24 mars

Profitant du temps magnifique de cette journée plus que printanière, parcours d’orientation et mécanique sur le terrain. Telles sont les consignes au départ, pendant la distribution des cartes. Les plus grands partent par un, deux ou trois selon leurs capacités techniques et Émile emmène 3 débutants pour les « débourrer » à la lecture de carte sur le terrain. Pas évident. Bernard s’était positionné en butée sur le plateau d’Ecrouves pour éviter aux jeunes de se retrouver à… Trondes. Pour les autres jeunes, répartis entre les éducateurs disponibles, contour du St Michel, montée d’une partie de la Côte Barine et, sans aller sur le plateau, direction l’écluse d’Ecrouves au point côté 225. Chaque groupe a été géré en fonction des capacités des uns et des autres et la plupart d’entre-eux est passée par l’écluse pour faire de la mécanique de terrain : démonter et remonter la roue arrière du vélo. Simple ? Pas tant que ça pour certains qui ont eu quelques difficultés à démonter mais surtout à remonter cette maudite roue… Au retour, chacun, jeune ou adulte, a pu apprécier la difficulté à gérer les problèmes rencontrés en cours de route, que ce soit la crevaison ou une chute ou encore l’orientation. Mais c’est bien à force de remettre cent fois l’ouvrage sur le métier…
Bravo à toutes et tous d’avoir si bien participé.
Gérard

EFV du mercredi 17 mars

Drôle de journée pour le VTT. La météo annonce une journée plutôt correcte pour l’après-midi. C’est plutôt correct entre les averses. Pas de quoi ne pas rouler, on a connu pire dans d’autres temps. Mais cette année avec cette saleté de Covid, le mental des jeunes n’est pas trop tourné à l’esprit club, au regroupement autour d’une pratique collective d’un sport individuel… Une petite vingtaine de présents, quelques excusés, le reste aux abonnés absents. Grandeur et servitude du bénévolat !
Quoi qu’il en soit, les jeunes sont motivés pour rouler et c’est vers Dommartin, au fameux abri bus du Luxembourg que le départ du rando-guide est donné. Les grands de plus de 13 ans sont censés rouler seuls et les plus petits accompagnés par les moniteurs qui les ont initiés à la pratique du rando-guide, une sorte de jeu de piste qui remplace la carte IGN AU 1/25000e. Un jeu donc mais pas si facile puisque les erreurs ont été nombreuses, l’absence de compteur sur le vélo des grands ayant amplifiés les risques de se tromper. Il faut dire que l’analyse des données demande réflexion et attention dans le déroulé. Une gymnastique donc pour le cerveau et les muscles… Chez les plus petits, la persévérance a été de mise avec des chemins lourds et pour certains à la limite du praticable. Il faut, dans ce cas, anticiper la trace pour trouver le meilleur parcours. Une habitude qui évite les déconvenues avec les pieds dans la boue pour pousser le vélo !
Tout le monde est rentré pour 16h15 au « champ de bosses » de Chaudeney et a rejoint le local pour un nettoyage en règle des vélos qui en ont bien besoin. Les directives gouvernementales et le bon sens nous ont empêché d’offrir aux participants le chocolat chaud qui aurait été le bienvenu. Espérons dans des temps meilleurs.
Gérard

EFV du mercredi 10 mars

Bonne affluence en ce mercredi de mars avec une bonne météo pour le VTT. 4 groupes se forment pour attaquer chemins et talus du Toulois. Les Grands partiront vers Pagney et Bruley pour explorer chemins et single du plateau. Le groupe 3 part vers Choloy pour faire un peu de pilotage dans une ancienne carrière et notre nouvel adhérent, Paolo, en bavera des ronds de chapeau pour grimper les petites côtes qui agrémentaient le parcours. Il y a des séances à rattraper mais cela montre aussi le niveau de nos jeunes. Quant aux plus petits, c’est vers les grottes de Pierre la Treiche et le champ de bosses de Chaudeney que ça va se passer. Au retour, tout le monde avait l’air content et vu la qualité des chemins, il n’y a même pas eu à laver les vélos ! Chic alors…
Gérard

EFV du mercredi 03 mars

Ce mercredi, dernier des vacances mais premier de mars, météo idéale pour le VTT. Nous avons la joie de revoir deux petites cyclotes après quelques semaines d’absence dues au couvre-feu. Bien sûr, des jeunes sont en vacances avec papa, maman, papi, mami donc affluence moyenne mais de qualité. Les plus petits sont allés vers le fort du Vieux Canton mais la fatigue a fait rebrousser chemin en cours de route. Le vélo demande assiduité et persévérance..
Pour les plus grands, deux groupes vers le plateau d’Ecrouves par des chemins divers mais pour se retrouver dans la carrière et faire un peu d’évolution et surtout attaquer la montée raide qui fait jouer sur les vitesses et trouver les bons braquets pour aller jusqu’en haut. Tout d’abord avec de l’élan puis ensuite avec un départ arrêté en bas de la côte. Nos JEF ont montré toute l’étendue de leur savoir, de leur maîtrise du vélo et de leur capacité à transmettre et intéresser leurs plus jeunes copains. Anthoine et Thomas ont revu le démontage de la roue arrière et la réparation d’une crevaison pendant que Nathan et Émile entrainaient au pilotage les autres jeunes. Une bien belle après-midi pour l’EC. Merci les gars
Gérard