Archives de catégorie : Ecole Française de vélo

EFV du mercredi 16 novembre

Ce mercredi, c’est VTT à fond, à fond…Nos jeunes sont bien excités vers 14h00. Il est temps de décamper sur le terrain de manœuvre pour les défouler. Les plus petits iront donc vers le fort du Vieux Canton qui les intéresse toujours. Côtoyer l’histoire et profiter du terrain pour exprimer ses compétences est toujours intéressant. Parcours A/R pas très compliqué qui arrange tout le monde. A quoi servent les queues de cochon ? Mais qu’est-ce qu’une queue de cochon ? Demandez aux gamins ! A quoi servent les sacs de sables ? Étonnement que des soldats aient pu vivre en autarcie dans ces forts… Comment peut-on visiter l’intérieur ?
Les moyens tentent de se diriger vers les bords de Moselle après avoir fait quelques exercices pratiques le long du canal et, classiquement, à l’écluse de Dommartin pour aguerrir les plus timides à la descente maîtrisée. Un bris de dérailleur obligera à rentrer au local pour changer la monture, changement plus rapide qu’un échange de pneus chez Ferrari ! Et direction le single de la Moselle sous la conduite de Ludivine. Quelques passages sous la barrière du chemin des grottes et c’est la descente infernale près de la table de piquenique. Intrépides ces jeunes. Et dire qu’il y a 20 ans on n’osait pas franchir cet obstacle ! Le retour par le champ de bosses de Chaudeney se fera à grand train. Pour les grands, c’est direction Villey le Sec par des parcours innovants (dixit Jacques) et les franchissements, sauts et autres amuse-gueules de pilotage seront passés en revue au grand plaisir des plus téméraires. Il semblerait que Pierre et Ben se soient particulièrement explosés…Au retour, lavage des vélos et notre ami Denis qui se met au dépannage du dérailleur et réglage du jeu de la route arrière du vélo malade. A cette heure, il semblerait qu’il ait quitté le local !😁

A mercredi prochain et avec le sourire.
Gérard

EFV du mercredi 09 novembre

Ce mercredi, après 15 jours d’abstinence, c’est la reprise de l’école cyclo, mais à VTT cette fois. Les jeunes ont la banane. On va en profiter. Tout d’abord, on fait un bref rappel pour le « Bonjour » à l’arrivée et le « Au revoir » au départ… Puis on reprécise le matériel à disposer sur le vélo soit au minimum une chambre à air adaptée au vélo, des démonte-pneu et un gilet jaune. L’éclairage est à prévoir pour la prochaine sortie pour ceux qui ne l’ont pas encore…Et on passe aux choses sérieuses. 3 groupes sont formés. Les plus petits partent vers le canal de la Moselle comme les moyens tandis que les plus grands se dirigent vers le plateau d’Ecrouves. Le groupe des moyens commence par des exercices le long du canal consistant à se désolidariser du vélo de différentes manières telles que le saut du vélo en roulant, la montée du talus et la descente avec les fesses en aval. Puis ce sera une séance de surplace pour la maîtrise totale de l’engin et enfin, à la demande du groupe on se dirige au plus court vers le champ de bosses de Chaudeney où on retrouve les plus petits qui s’entrainaient à grimper les buttes de terre et faire de mini-sauts, tout juste de quoi ressentir les réactions du vélo en situation de pilotage. Il semblerait que les plus grands se sont exercés sur la descente de pentes aussi caillouteuses que raides. Au retour, nettoyage des vélos et… au revoir tout le monde. A mercredi prochain
Gérard

École des champions

Ce dimanche, Jannick, Denis et Arnaud (le père de Côme) se sont rendus à Nancy, près du stage du célèbre ASNL, pour la finale régionale de l’École des Champions. Cette finale est consécutive aux sélections qui avaient lieu à la Communauté de commune dans le Toulois où 3 jeunes de l’école cyclo s’étaient qualifiés. Jules, Lilian et Côme étaient nos champions locaux.Lors de cette finale, il n’y a pas de classement. L’équipe est composée de 14 jeunes représentants les 12 équipes de l’épreuve touloise. L’équipe passe dans d’une douzaine d’ateliers sportifs et citoyens. Chaque jeune est noté sur 10 soit de 0 à 5 points sur l’activité de l’atelier, idem sur son comportement envers la charte de l’organisation et les responsables d’atelier. Le cumul des points glanés au long de cette journée permet de désigner la petite Championne et petit Champion de l’équipe (parité oblige). Après trois sélections à la grande finale du Grand Est, Lilian est Petit Champion 2022. Côme et Jules, qui n’ont pas démérité, sont heureux de la victoire leur copain de club.
De la bonne graine pour notre école cyclo et notre club qui montre ainsi sa vitalité et la qualité de nos jeunes. Bravo à eux.
Gérard

Nos p »tits champions Come Jules et Lilian ont été réveillés aux aurores. Quittant le local Cyclo de Toul dès 8 h 30, ils ont d’abord participé avec Arnaud Jannick et Denis à l’installation du stand « vélos malades » destiné à tester les connaissances mécaniques vélo des lauréats à la finale 2021 de  » l’Ecole des Petits Champions » organisée au COSEC de Tomblaine ce dimanche 23 octobre.
2ni

EFV du mercredi 19 octobre

C’est la der des ders. C’est-à-dire que c’est la dernière sortie de l’année 2022 en vélo de route. Il fait assez beau, le ciel s’étant plutôt dégagé en ce début d’après-midi. Une fronde règne parmi les jeunes : on veut faire des jeux !!! Deux ou trois meneurs empoignent le Caddy avec les instruments de torture et Sébou emmène la chaine à tourner en rond. Leur châtiment va pouvoir commencer. Slalom, zig-zag, planche à bascule, barrière, rien ne leur est épargné et ils gardent le sourire. M’enfin ! Alors on passe au niveau supérieur avec le carré magique… Ça ne rigole plus car les dépassements de zone et les pieds à terre fleurissent, fleurissent ! C’est pas le tout mais il faut aller rouler. D’autant plus que le panneau du Super U annonce du gasoil à 2,03 € on prendra donc nos vélos. Tout le matériel est rangé en quelques minutes. Des groupes partent sur Bicqueley, Gye ou sur Villey St Étienne ou encore vers Liverdun. Pas de problème particulier pour cette sortie avec finalement de 30 à 40 km effectués par les différents groupes. Bravo à tous.
Cette séance se termine par une petite réunion avec les parents à qui on demande de nous faire part de leurs impressions. Que des compliments pour la qualité d’accueil des jeunes et le plaisir qu’ils trouvent à venir parmi nous. Nos chevilles étant bien enflées, on leur annonce des changements probables pour la saison 2023-2024 avec le départ de quelques éducateurs. Par ailleurs on pense faire quelques échanges avec d’autres clubs le samedi en VTT. A voir. Mais il y aura aussi les critériums qui devraient encore être avancés cette année à venir. On survivra, ça c’est sûr mais on aura aussi besoin de sang neuf parmi les éducateurs. Alors, parents qui appréciez le club, on compte sur vous pour le faire vivre. A vos vélos !!!
Début novembre, c’est VTT pour tout le monde…
Gérard

EFV du mercredi 12 octobre

Ce mercredi, c’était échange des écoles cyclos, c’est-à-dire que les écoles actives le mercredi étaient invitées à Toul. Prévues, celles du COB Blénod lès PAM et Cyclos Mussipontains. Des éducateurs de PAM ayant des problèmes de carburant (à plus de 2€ le litre) seul le COB est venu à Toul. Mais il avait été prévu de faire de la route ou du VTT. Alors on ne change rien et les jeunes qui avaient un VTT personnel ont pu pratiquer le tous terrains. Finalement ce sont près de 25 jeunes qui se sont égayés dans le Toulois. 3 groupes en route et un en VTT avec des randonnées plus ou moins longues selon les capacités présupposées des participants ce qui n’a pas manqué de surprendre les uns et les autres. S’adapter aux nécessités du moment est une gymnastique que les éducateurs doivent maîtriser, même au dernier moment. Pas simple de modifier ses plans. En VTT, les 7 jeunes ont été regroupés car, avec 3 encadrants, on n’avait pas les moyens de faire deux groupes. D’ailleurs les plus grands étaient bien d’accord pour partir avec les plus petits qui, eux, ont pu voir leur marge de progression en technique de pilotage. Le passage dans un chemin de ville où un citoyen indélicat avait mis ses déchets de tonte de sa haie a débouché sur 3 crevaisons immédiates. Zut de zut ! Et dire que certains n’avaient même pas de chambre à air. Moralité : il nous faudra vérifier l’état des vélos et accessoires à la reprise du VTT début novembre.
Gérard

EFV du mercredi 05 octobre

Très belle journée qui semblerait pourtant propice aux crevaisons, car déjà trois à traiter avant même le départ…Le groupe 1 qui a bien observé les étandards de l’Arsenal se dirigera vers Chaudeney, Pierre-la-Treiche et le barrage. Rencontre fortuite avec notre Doyen à la pause goûter, la communication s’établit vite avec la Nouvelle Génération…Retour par Chaudeney où on s’arrête un instant sous le pont de l’autoroute, pour apprécier une imposante oeuvre picturale en cours de création.25 km au compteur, le maniement des dérailleurs devient un peu plus efficace sans être encore un réflexe.
Denis

Trop belle la journée ! Dommage que certains aient eu trop de devoirs… Mais bon, les études, ça passe avant tout.Le groupe un de Jannick et Denis est allé sur les bords de Moselle pendant que le groupe 2 partait assez rapidement par le canal et Bois le Comte vers Blénod pour un plateau de maîtrise du vélo bien utile pour tous. Une crevaison plus loin, travail donc sur le slalom simple puis le ramassé de bidon (ou d’une pièce de monnaie !) et deux jeux de la marguerite montés rapidement pour que la compréhension attendue de l’exercice soit vérifiée pratiquement. Y-a encore du boulot mais c’est normal en ce début de saison. Retour par Bicqueley et le centre de Toul pour faire un peu de conduite de groupe en milieu urbain. Pendant ce temps, le groupe 3 allait dare-dare vers Bulligny et une petite pause près d’Allain avec 45 km au compteur. Le groupe 4, quant à lui, a fait un parcours de 55 km (eh oui) avec lecture de carte et tout le tintouin sous la conduite de Christine.
Gérard

EFV du mercredi 28 septembre

Jannick dirigeant le Group 1 nous a fait parcourir 24 km. Utilisant la piste le long du canal vers Foug jusqu’au tunnel, nous avons fait une pose « maniabilité » entre 4 bidons. La coupure « Goûter » s’est faite sur le terrain de jeux du quartier des Sources. Si le retour par Choloy a pû géner quelques camions, une file de voitures nous accompagnait dans la belle descente avant nos quelques tours de place Ronde. On découvre la vieille ville pittoresque, puis par le Champs de Foire on retrouve notre local où est expliqué la simplicité d’un démontage de roue avant, si on a bien pris le soin avant de libérer ses mâchoires de frein.
2ni

Coup de bol pour tout le monde, les mauvaises prévisions météo du début de semaine pour ce mercredi se sont améliorées de façon remarquable. Un bon point pour nos jeunes. Les gamins tournent en rond devant le club jusqu’au moment où les éducateurs prennent en main leurs groupes respectifs pour faire un peu d’atelier.
Les groupes 2 et 3 montrent comment démonter la roue avant et la roue arrière du vélo avec une méthode académique et la remonter de la même manière, toujours académique ! Pendant de temps, le groupe 4 est pris en main pour faire un peu de carto. Carte au 1/25.000° étalée dans la salle de réunion, Seb et Arnaud montrent les différents éléments inscrits sur une carte, depuis le relief jusqu’aux milieux humide. Puis tout le monde s’égaie dans la nature. Le groupe 4 va faire fort en allant à Uruffe par le plateau de Blénod et retour par Bulligny, Gye et Bicqueley soit 55 km. Z’ont pas chômé les gars. Le groupe 3 est allé vers Liverdun pour revenir vent de face mais sur terrain assez plat. Quant au groupe 2; direction Foug par le canal puis la belle côte de Laneuveville qui mettra les mollets à l’épreuve du dénivelé. Petite pause au terrain de jeu du village puis remontée vent dans le dos vers Lucey et passage par Pagney et Ecrouves pour finir par le canal jusqu’au port de France où le tourne à gauche a été impeccablement réussi par le groupe.
Gérard

EFV du mercredi 21 septembre

Le groupe 1 constitué de 4 enfants et accompagné par deux vénérables de l’encadrement s’est fourvoyé par les pistes cyclables, de Gondreville jusqu’à la loco de Villey-St-Etienne. Une petite côte ne rebutant personne, nous avons grimpé la route contournant le terrain de foot pour permettre aux jeunes de profiter des balançoires et autres attractions, tout en avalant leur goûter. Virage à droite avant le plan d’eau pour retrouver la piste cyclable, et retour sur Toul avec un vent favorable, ce qui nous a laissé le loisir sur le parvis de l’Arsenal, de nous exercer au ramassage de bidon.
Denis
Le groupe 3 réduit à 3 jeunes en a profité pour travailler le physique foncier par un parcours de 45 km quasiment à plat sauf la fameuse côte du balltrap si chère à Aubin… L’usage des dérailleurs était aussi à l’ordre du jour car tout le monde sait bien qu’on ne monte pas une grimpette comme on roule sur le plat. Chaque variation de la pente doit faire l’objet d’un changement de rapport. « Plus j’pédalais, plus j’traçais » comme on dit dans le Nord mais pas le temps de faire des jeux pour gagner l’euro symbolique cher à Picsou. Le groupe 2, quant à lui s’est rendu au Mordant via Gondreville avant d’aller sur Villey St Etienne et les Flots Bleus puis la loco connue de tous maintenant. Ramassage de bidon et slalom avant de rentrer sur Toul pour 16h45, Maé ayant un rendez-vous important. Le groupe 4 a tourné vers Trondes où la pose classique a été prise le temps de manger une barre céréale et de récupérer un peu.
Gérard

EFV du mercredi 14 septembre

Encore quelques nouveaux jeunes sont venus ce mercredi. Ceux de la semaine dernière sont revenus également sauf un qui n’aime pas le vélo de route. Tant pis pour nous et pour lui. L’occasion de découvrir une autre pratique du vélo.
Donc, les jeunes sont très présents et les groupes se forment déjà avec les amitiés retrouvées, les connivences et tout ce qui fait le plaisir de se retrouver entre jeunes. Le temps d’accueillir les 3 nouveaux, d’attribuer des vélos et de faire la photo de groupe et c’est le départ des 4 groupes dans un peu toutes les directions. Pour les nouveaux, explications par nos deux vétérans sur la gestuelle à vélo, les principes de base du code de la route appliqués au vélo et enfin une petite rando d’une quinzaine de kilomètres. Pour le groupe 3, direction Blénod via Foug et un peu de maniabilité sur le parking de la nouvelle école de Blénod. Dur, dur de reprendre la technique de base de la mania (petit développement, mains sur les deux freins, etc.) Mais ça revient assez vite. Ramassage d’un bidon assez réussi dans l’ensemble mais la pièce d’un euro à ramasser, raté ! Elle est retournée dans la sacoche du vélo pour une autre occasion. 16h00. L’heure de rentrer mais le ciel tout blanc sur Bulligny fait accélérer le pas. Une crevaison heureuse (ça arrive) à proximité de Biqueley nous fera nous abriter sous le préau de la salle des fêtes, juste le temps de réparer et le ciel était à nouveau bleu… D’autres groupes ont aussi pris la saucée mais bon, ce sont les aléas du vélo mais avec 24 degrés, c’est tout-à-fait supportable.
A mercredi prochain
Gérard

Mercredi 07 septembre, reprise de l’ EFV

Jour de rentrée pour les jeunes de l’école cyclo. Parmi les plus anciens, beaucoup ont répondu présent et c’est un grand réconfort pour nous de pouvoir compter sur ces jeunes déjà bien « débourrés ». Ils servent de modèle pour les nouveaux et le « copier-coller » fonctionne à merveille dans nos groupes. Pour le moment, attribution de vélos de route après un briefing aux parents sur le fonctionnement du club, explications sur la sécurité routière, premiers tours de roue et globalement, nos jeunes seront intégrés ce prochain mercredi dans des groupes d’anciens. Bienvenue aux nouveaux. Forza pour les anciens et une nouvelle saison (la 25e) commence !
Gérard

Le 100 bornes de l’école cyclo

Le 100 bornes de l’école cyclo, c’est la fête. La fête des jeunes bien sûr qui, pour certains, après 1 an de club, parfois avec moins de 10 ans, arrivent à faire 100 bornes dans la journée, sans dépasser leurs capacités, sans se faire mal mais tout en goûtant au prix de l’effort, récompensé par un compteur qui marque 100 km. 100 km c’est une bascule quand on passe de la simple sortie du mercredi dans la randonnée de cyclotourisme, comme les adultes.
Ceci étant posé, 7 jeunes sur 20 ont pris le départ depuis le club où le président, Eric, a pu voir que ce n’était pas une galéjade mais bien une réalité et la sortie finale des jeunes par une belle épreuve qui vient récompenser les efforts déployés depuis septembre dernier, en route, en VTT, sous la chaleur mais plus souvent sous la pluie ou dans le froid.
Après les consignes de sécurité préalables et le principe du déroulement de ce 100 bornes, le groupe s’est dirigé vers Bruley puis Boucq et Corniéville avant que 3 des plus grands aillent pointer le BPF de Montsec après avoir doublé Apremont. Une fois vu le gayoir (ou guéoir) d’Heudicourt (certains jeunes en connaissaient le nom et l’usage) le groupe a continué pour prendre le chemin du bord du lac de Madine pour aller manger à Nonsard où Thierry nous attendait avec les sacs isothermes et glacières. Pour le retour, vent de face pas très fort mais qui pouvait nous laisser douter de la capacité de tous à aller au bout. Nos plus jeunes (Baptiste, Lilian et Sacha) ont pris le rythme pour avaler ces kilomètres qui n’en finissaient pas. Quelques rappels pour l’usage du dérailleur, comment se protéger en se mettant derrière un adulte ont permis d’atteindre Broussey en Woëvre et Raulecourt puis d’aller jusqu’à Lagney où un rafraichissement était offert par le club en récompense de l’investissement de tous pour cette année écoulée.
Pour faire les fatidiques 100 km il fallait aussi rallonger au retour en passant par Pagney et Ecrouves avant de rentrer par le bord du canal et faire un tour en ville pour montrer le maillot et enfin passer sous la haie d’honneur des débutants sous les applaudissements des adultes dont les parents dont certains étaient particulièrement émus de la prouesse de leur progéniture.
Mais c’est bien sûr !!! Quand on est jeune, faire 100 bornes ce n’est quand même par rien, non ? Qui aurait cru que nos plus jeunes y seraient arrivés lors de leur venue au club ? C’est bien le sourire de toutes et tous qui nous rassure sur le rôle social évident des associations sportives.
Forza, l’école cyclo de Toul et à bientôt, début septembre et encore merci à tous, bénévoles et jeunes.
Gérard

EFV du mercredi 08 juin

Une météo défavorable avec pluie continue et coups de vent a dissuadé les éducateurs de partir faire du vélo mais n’ont pas annulé la session du jour. On fait un compromis : comment tenir nos jeunes toute une après-midi sans les lasser ? Un compromis donc entre jeux de maniabilité (que les jeunes ont en partie montés eux-mêmes) et mécanique d’entretien dans l’atelier avec une fin de séance à 16h00. Tans pis pour les parents qui ont récupéré leurs jeunes une heure plus tôt…😉
Des petits groupes de « mécanos » ont permis de les intéresser directement en leur faisant manipuler les outils et travailler sur les « bécanes ». Une roue en 8 sur vélo accidenté voici quelques semaines a donné une forte motivation à 2ni pour accaparer Thomas et lui donner du goût dans la manipulation de la clé à rayons. Pierre a perfectionné le « dévoilage » de roue et Louis a découvert l’usage du tournevis et de la clé plate pour monter ses pédales après avoir installé des cale-pieds. Pendant ce temps, d’autres s’activaient à monter des jeux de pilotages de plus en plus délicats et à les réaliser le plus vite possible.
Finalement, pas de perte de temps et deux heures bien remplies où chacun a pu trouver du plaisir à faire ce qui lui plaisait.
On espère bien pouvoir rouler la semaine prochaine… quand même !
Gérard

Séjour dans le Jura de l’ EFV

Vendredi 15 avril
Nous nous sommes réveillés, on s’est habillés, on a déjeuné et nous sommes partis avec les voitures et la remorque à vélos. Nous sommes arrivées à Dommartin (à côté de Pontarlier) et nous avons commencés avec une pente à 15%. Nous sommes allés dans un petit village et à la sortie de celui-ci il y avait un élevage d’autruches. Nous somme arrivés à la source de la Loue et il y avait une belle et grande cascade. Nous avons mangé à la source et nous sommes passés au bar. On est reparti et il y avait des pourcentages terribles jusqu’à 16% ! Après cela nous avons pris une piste cyclable qui nous a menés à une abbaye à Montbenoît. Nous sommes repartis et il y avait beaucoup de circulation. Aux alentours de 17h nous sommes repartis à Jougne. On a fait un total de 54 km pour le groupe 2 et 75 km pour le groupe 1.
Samuel et Aubin

____________________________

Jeudi 14 avril
Bonjour, aujourd’hui nous allons vous raconter notre journée…
Tout d’abord nous avons mis les vélos sur la remorques ensuite nous sommes partis direction Crouzet-Migette, le parcours de voiture était assez long…
Nous avons déchargé les vélos, tous le monde a aidé puis nous avons entamé le parcours (60km/900m de dénivelé). Nous avons commencé par une monté a environ 4% sur (5km)
Ensuite nous sommes arrivés à Salins les Bains, des paysage vraiment magnifique et des belles montés et descentes.
En poursuivant notre parcours nous sommes arrivés à ARC et SENANS pour manger et échanger entre nous.
Nous avons repris la route à mi- chemin; puis nous avons décidés de rouler avec les 2 groupes en même temps.
En cours de route plusieurs chutes (dans l’après-midi) rien de grave mais quelques égratignures. Nous sommes donc arrivés au point d’arrivés. Tous le monde a chargé les vélos sur la remorque.Tous le monde était un peut fatigués… A l’arrivé plusieurs ont déchargés et nous sommes rentrés dans nos logement. Chacun a fait se qui avait à faire. Nous avons fait une photo avec une autre colonie de vacances. VOICI NOTRE JOURNEE
Basile et Thomas

________________________

Mercredi 13 avril
Bonjour tout le monde,
Aujourd’hui nous avons fait une journée sans vélo ou presque.
Nous avons commencé la journée avec une première activité : l’escalade. Une grande découverte pour certains. Un superbe moniteur nous a expliqué le fonctionnement du matériel (assurage, contre-assurage et grimpeur) puis nous avons faits de petits groupes de trois et nous avons commencé à grimper avec la vue sur la Suisse pour les courageux qui arrivaient en haut de la voie. Nous sommes rentrés manger à midi pour ensuite remonter sur les vélos à 13h30, pour grimper au fort Saint-Antoine, une cave crée par Marcel Petite dans les années 1900. Cette cave contient en tout 100 000 meules de 40kg repartit dans une cinquantaine de caves toutes tenue à 8°C. A l’intérieur, il y avait une très forte odeur d’ammoniaque produite et dégagée par les meules de Conté. Dans les années 1970, un robot suisse a fait sont apparition. Ce robot sert à soigner les meules (les retourner et les brosser). Puis nous avons pu procéder à une dégustation où la guide nous a demandé de déterminer l’âge du fromage et toutes ses caractéristiques gustatives. Nous nous sommes ensuite dirigés vers un monsieur qui avait pour métier de sonner et gouter chaque meule de Conté à l’aide d’une sonde. La visite terminée, nous sommes redescendus au village de Saint-Antoine (à fond les ballons !) puis Metabief où on l’on a pu faire quelques emplettes (saucisson, « magnets », chips, limonade, lance-pierre, carte-postale et j’en passe…) pour ensuite rentrer à Jougne et se reposer pour la grosse journée de demain.
Sur ce, très bonne soirée ou journée en fonction de quand vous verrez ce message !
Cordialement
Pierre et Tom

___________________________

Mardi 12 avril 2022
Ce matin, nous sommes allés en voiture jusqu’au lac de Saint Point à une dizaine de kilomètres de Jougne. Puis nous avons démarrés notre circuit en faisant 2 groupes comme d’habitude.
Après une trentaine de kilomètres, nous sommes arrivés à Nozeroy que nous avons visité, puis nous avons pris la direction de la source de l’Ain où nous avons piqueniqué.
Après le repas, nous sommes allés voir la source et nous avons pu admirer un magnifique point de vue.
Puis, nous avons pris le chemin du retour avec la montée du col de Sorlin à une altitude de 1142 m, suivi d’une longue descente vers notre point de départ.
Louis et Lilian

___________________________

Compte-rendu de lundi
Ce matin on a déjeuné à 8h puis on est parti à 9h30 et pour les plus grands nous sommes allés à la pharmacie pour faire tamponner nos livrets du brevet des provinces françaises.
A midi nous sommes allés à la source du Doubs on a vu des cascades. Nous sommes ensuite rentrés à 16 h 30
Nous avions eu 1 h pour jouer puis à 19 h nous avons mangé et à 20h30 nous avons fait une réunion ou nous avons tracé la carte pour demain.
De Nathéo et Jules
Le commentaire des éducateurs
Bon, OK, se rappeler qu’on s’est levé, qu’on a mangé, qu’on a encore mangé avant de faire une réunion, ça veut dire que la mémoire fonctionne encore un peu mais oublier qu’on a fait, pour les grands 76 km avec 1250 m de dénivelé (quand même) auprès de la source du Doubs (tous ensemble) en revenant par le lac de Joux en Suisse et pour les plus petit près de 60 km avec 550 m de dénivelé en revenant par des routes pittoresques est un peu surprenant.

_________________________________

Dimanche 10 avril 2022
On est arrivé dimanche matin à 10h00 pour charger les vélos et les valises. Il y avait 4 voitures pour nous emmener au Mont d’Or sauf qu’on était trop. Du coup, on va faire notre séjour à Jougne. Après on a roulé 2h15 pour arriver à une aire d’autoroute où on a mangé. On a vu des voitures faire du « drift » autour d’un rond-point. Trop stylée la BM…
Deux jeunes ont dormi dans la voiture de Gérard. Les autres ont roulé dans les voitures dans les montagnes du Jura et on a vu de la neige. On est enfin arrivé à destination à Jougne. On a joué de-hors avant de visiter les chambres après avoir déchargé nos valises. On était se balader dans les champs où on a marché dans un chemin de VTT après avoir fait une bataille de boules de neige pen-dant que les autres faisaient un cache-cache. Après on a été manger et on a tracé le chemin de la carte pour le lendemain.
Louis BARTHELEMY et Benjamin ROBERT

Echange entre écoles cyclo du 06 avril

Grosse affluence ce mercredi 6 avril à Toul. Les parkings sont pleins, on se gare comme on peut avec les remorques et autres VL. Près de 40 jeunes venus de Blénod, Pont à Mousson et même Vouthon-Haut (55) et une quinzaine d’éducateurs ont participé à cet échange d’écoles cyclo.
Après quelques coups de gu… pour faire la photo du siècle, les groupes route et VTT se dissocient et les éducateurs partent avec leur troupe, qui le long du canal de la Marne au Rhin, qui vers Mont le Vignoble, qui vers la forêt de Dommartin.
Des parcours de 35-40 km en route et 20 et 26 en VTT ont fatigué quelques mollets et fait la joie de la plus part des cyclos. La météo était restée clémente et le sol sec mais souple pour le VTT ont permis de prendre du plaisir à rouler. Un peu de soleil aurait toutefois agrémenté cette après-midi conviviale terminée, comme de bien entendu, par un petit pot dans le local où les barres bretonnes et les jus de fruit et Coca ont subi le sort qui leur était destiné.
Merci à toutes et tous pour votre agréable participation.
Gérard

EFV du mercredi 30 mars

Une reprise des vélos de route nécessitait un rappel des gestes.
Chacun s’y est mis de bonne grâce…La maniabilité bien à l’abri dans la première travée, les secrets de la mécanique restant diffusés aux oreilles ouvertes au sein de notre atelier .
A 16 h n’y tenant plus, un groupe s’est formé pour rouler un peu, la bruine nous attendant sur le pont du canal ne nous a pas découragés, à l’approche de Gondreville il était temps de faire demi-tour et chacun était content de rentrer.
2ni

Concours régional d’éducation routière

Le concours régional d’éducation routière rassemble les meilleurs jeunes qualifiés aux départementaux pour le Grand Est. Autrement dit, la crème du Grand Est en la matière.
4 jeunes de Toul sont donc allés se confronter aux autres jeunes de la région à Faulquemont. Une organisation remarquable par les petites mains mosellanes sous la gouverne du responsable jeunes du comité régional.
80 jeunes inscrits, 63 présents par faute de Covid et autres. Un parcours assez difficile qui aurait demandé de notre part, un travail en club plus intense mais sommes-nous là pour faire des bêtes à concours ou bien que nos jeunes prennent du plaisir ? Il est sûr qu’avec les infos dont je dispose qu’en matière de conduite de vélo, il y a une bonne marge de progression. A nous de voir si on met le paquet l’an prochain ou si on se contente d’un panachage entre le plaisir et la performance ?
Nathéo, Sacha, Jules et Arthur ont donc donné leur maximum pour bien faire. Les larmes de l’un ou de l’autre à l’issue de la phase pratique nous a montré leur désarroi après avoir entendu les quilles se renverser ou les barres être déplacées. Toutefois, on ne peut devenir performant sans être initié. Ceux qui auront la chance de refaire ces épreuves l’an prochain seront plus aguerris et ne doutons pas qu’ils progresseront pour leur plus grande satisfaction.
Leur classement au niveau du 2e tiers des participants nous laisse augurer de plus grands plaisirs pour eux, à l’avenir.
Gérard

EFV du mercredi 16 mars

La dernière journée de travail à vélo avant ce dimanche 20 mars, jour de critérium VTT. On a bien vu l’orientation, un peu de mécanique, du pilotage… Advienne que pourra.
Par contre nos jeunes sont toujours friands de rouler, de jouer, de se faire plaisir. Pas de problème. Que ce soient les plus grands à la carrière de Choloy ou les plus jeunes au fort du Vieux Canton, il y en a eu pour tous les goûts et chacun a pu prendre son pied dans des descentes bien raides ou explorer le bunker de Serré de Rivière.
Gérard

EFV du mercredi 09 mars

Beau temps ce mercredi pour ratisser la forêt de Dommartin-Chaudeney à la recherche des points géographiques désignés par les éducateurs. Les grands travaillent seuls et les plus petits apprennent à gérer la carte, l’orienter, se repérer et enfin arriver où on leur demande d’aller. Pas simple. Essayez pour voir !!! Un point de passage obligatoire était prévu dans la forêt où un atelier mécanique (démontage-remontage d’un pneu de la jante et dériver une chaine) étaient au programme des jeunes qui, une fois le travail fait et le casse-croûte avalé, repartaient dans la forêt explorer chemins blancs et layons au gré des désirs des éducateurs.La douceur de la température avec un soleil printanier avait mis tout le monde en joie et c’est sans avoir à laver les vélos qu’on a pu terminer cette séance d’école cyclo avant le prochain critérium de Ludres le 20 mars.
Gérard

EFV du mercredi 02 mars

On a profité du beau temps d’hier pour écumer le plateau d’Ecrouves ! Les plus jeunes se sont essoufflés dans la montée au plateau mais la récompense suprême a bien été de pouvoir se risquer sur les descentes de la carrière. Moment de frisson et plaisir de l’avoir fait pour ceux qui ont osé. La présence de Nathan, ex-jeune de l’école cyclo (un beau bébé d’1,85 m et 75 kg de muscles) leur a montré leur marge de progression mais Nathan, à leur âge, était comme eux. Alors, on est plein d’espoir pour leur devenir. Mais bien sûr, il faut persévérance et assiduité. La graine est semée, on arrose régulièrement (en passant dans les flaques d’eau !), il n’y a plus qu’à préserver pour que ça pousse !
Gérard avait envie de nous faire découvrir la Moselle depuis le plateau d’Ecrouves. Pour économiser mes forces, le groupe 1 a grimpé bien paisiblement sur les traces des fonceurs. Après notre petit tour entre crevasses et bosses, le temps pressant, nous avons emprunté un instant la grande route, puis le sentier descendant sur Pagney. Celui rejoignant la Communauté de Communes n’était pas trop boueux, par la Madeleine nous avons rejoint notre local dans les temps.
Le groupe 4 était cet après-midi sur le plateau d’ Ecrouves avec Pierre dans ses œuvres et aux « Trois Chênes ». Probablement sur les traces de Nathan. Espérons ! Avec, bien sûr, du pilotage et de la cartographie pour tout le monde, critérium oblige !
Gérard

CDER du samedi 29 janvier

Le concours départemental d’éducation routière a eu lieu ce samedi après-midi à Blénod les Pont à Mousson.
Nous avions 13 jeunes participants de moins de 13 ans qui se sont mesurés aux autre écoles cyclo du département à savoir : Blénod, Pont à Mousson, Ludres, Marbache, Dieulouard, ASSPTT Nancy, soit au total 62 participants.Nous pouvons féliciter l’ensemble de nos jeunes à savoir Nathéo, les 2 Louis, Jules, Sacha, Arthur, Aubin, Léo, Maé, Côme, Basile, Baptiste, Tom pour leur bonne prestation et leur très bon comportement, avec une mention particulière à Arthur qui se classe premier et Côme qui prend la 5iéme place. Merci aux nombreux parents s’étant déplacés et aux encadrants qui ont pris part à l’organisation.
Bernard

Sortie EFV du mercredi 26 janvier

Après avoir exploré les sentiers dans le quartier St Évre et derrière le 516RT, direction Choloy avant de revenir par la piste cyclable le long du canal. Une crevaison de Tom a mis un certain temps, voire un temps certain avant d’être réparée. Avec l’onglée, pas toujours simple de triturer pneu et chambre à air. Telle a été l’après-midi des groupes 1 et 2.
Les plus grands dans les groupes 3 et 4 sont allés expérimenter les joies de l’orientation en forêt de Dommartin-Chaudeney. D’abord savoir où on est sur la carte, puis l’orienter et ensuite, tenter de suivre un cheminement un peu tortueux entre les parcelles, les montées, les descentes dans des chemins « un peu » humides. Tout le monde s’est retrouvé à la barrière de la Rouge Terre pour dériver une chaîne (bravo Martin – 5/5 du premier coup) ou découvrir la fleur de noisetier tellement petite qu’il en faut une sacrée brassée pour en faire un bouquet ! Rassemblement final au classique « champ de bosses » de Chaudeney avant de rentrer au club pour laver des vélos qui en avaient bien besoin.
Belle journée de vélo bien que frisquette…
Gérard

EFV du mercredi 19 janvier

Après un entrainement intense à l’éducation routière (concours en fin de mois à Blénod lès PAM oblige) dans les parkings couverts, on a poursuivi par une peu de mécanique pour réparer une crevaison et dériver une chaine. Puis on a décidé de faire travailler la technique du virage en pente moyenne pour les jeunes qui ont bien compris que le déhanché fait habituellement sur les talus du bord du canal de la Moselle sont beaucoup plus simples. Mais leur appétit de frisson étant intense, on a fini l’après-midi sur les pentes des fortifications des Promenades où les plus aguerris se sont bien éclatés. Avec une pensée pour Tom qui a fait une chute dans les parkings en tentant de franchir la planche à bascule. Bon courage et prompt rétablissement à Tom. Mais aussi bravo à Maé qui a dépassé son appréhension pour descendre le grand talus des Promenades. Merci les gamins, c’est super !
Gérard