Archives de catégorie : Ecole Française de vélo

Le 100 bornes de l’école cyclo

Le 100 bornes de l’école cyclo, c’est la fête. La fête des jeunes bien sûr qui, pour certains, après 1 an de club, parfois avec moins de 10 ans, arrivent à faire 100 bornes dans la journée, sans dépasser leurs capacités, sans se faire mal mais tout en goûtant au prix de l’effort, récompensé par un compteur qui marque 100 km. 100 km c’est une bascule quand on passe de la simple sortie du mercredi dans la randonnée de cyclotourisme, comme les adultes.
Ceci étant posé, 7 jeunes sur 20 ont pris le départ depuis le club où le président, Eric, a pu voir que ce n’était pas une galéjade mais bien une réalité et la sortie finale des jeunes par une belle épreuve qui vient récompenser les efforts déployés depuis septembre dernier, en route, en VTT, sous la chaleur mais plus souvent sous la pluie ou dans le froid.
Après les consignes de sécurité préalables et le principe du déroulement de ce 100 bornes, le groupe s’est dirigé vers Bruley puis Boucq et Corniéville avant que 3 des plus grands aillent pointer le BPF de Montsec après avoir doublé Apremont. Une fois vu le gayoir (ou guéoir) d’Heudicourt (certains jeunes en connaissaient le nom et l’usage) le groupe a continué pour prendre le chemin du bord du lac de Madine pour aller manger à Nonsard où Thierry nous attendait avec les sacs isothermes et glacières. Pour le retour, vent de face pas très fort mais qui pouvait nous laisser douter de la capacité de tous à aller au bout. Nos plus jeunes (Baptiste, Lilian et Sacha) ont pris le rythme pour avaler ces kilomètres qui n’en finissaient pas. Quelques rappels pour l’usage du dérailleur, comment se protéger en se mettant derrière un adulte ont permis d’atteindre Broussey en Woëvre et Raulecourt puis d’aller jusqu’à Lagney où un rafraichissement était offert par le club en récompense de l’investissement de tous pour cette année écoulée.
Pour faire les fatidiques 100 km il fallait aussi rallonger au retour en passant par Pagney et Ecrouves avant de rentrer par le bord du canal et faire un tour en ville pour montrer le maillot et enfin passer sous la haie d’honneur des débutants sous les applaudissements des adultes dont les parents dont certains étaient particulièrement émus de la prouesse de leur progéniture.
Mais c’est bien sûr !!! Quand on est jeune, faire 100 bornes ce n’est quand même par rien, non ? Qui aurait cru que nos plus jeunes y seraient arrivés lors de leur venue au club ? C’est bien le sourire de toutes et tous qui nous rassure sur le rôle social évident des associations sportives.
Forza, l’école cyclo de Toul et à bientôt, début septembre et encore merci à tous, bénévoles et jeunes.
Gérard

EFV du mercredi 08 juin

Une météo défavorable avec pluie continue et coups de vent a dissuadé les éducateurs de partir faire du vélo mais n’ont pas annulé la session du jour. On fait un compromis : comment tenir nos jeunes toute une après-midi sans les lasser ? Un compromis donc entre jeux de maniabilité (que les jeunes ont en partie montés eux-mêmes) et mécanique d’entretien dans l’atelier avec une fin de séance à 16h00. Tans pis pour les parents qui ont récupéré leurs jeunes une heure plus tôt…😉
Des petits groupes de « mécanos » ont permis de les intéresser directement en leur faisant manipuler les outils et travailler sur les « bécanes ». Une roue en 8 sur vélo accidenté voici quelques semaines a donné une forte motivation à 2ni pour accaparer Thomas et lui donner du goût dans la manipulation de la clé à rayons. Pierre a perfectionné le « dévoilage » de roue et Louis a découvert l’usage du tournevis et de la clé plate pour monter ses pédales après avoir installé des cale-pieds. Pendant ce temps, d’autres s’activaient à monter des jeux de pilotages de plus en plus délicats et à les réaliser le plus vite possible.
Finalement, pas de perte de temps et deux heures bien remplies où chacun a pu trouver du plaisir à faire ce qui lui plaisait.
On espère bien pouvoir rouler la semaine prochaine… quand même !
Gérard

Séjour dans le Jura de l’ EFV

Vendredi 15 avril
Nous nous sommes réveillés, on s’est habillés, on a déjeuné et nous sommes partis avec les voitures et la remorque à vélos. Nous sommes arrivées à Dommartin (à côté de Pontarlier) et nous avons commencés avec une pente à 15%. Nous sommes allés dans un petit village et à la sortie de celui-ci il y avait un élevage d’autruches. Nous somme arrivés à la source de la Loue et il y avait une belle et grande cascade. Nous avons mangé à la source et nous sommes passés au bar. On est reparti et il y avait des pourcentages terribles jusqu’à 16% ! Après cela nous avons pris une piste cyclable qui nous a menés à une abbaye à Montbenoît. Nous sommes repartis et il y avait beaucoup de circulation. Aux alentours de 17h nous sommes repartis à Jougne. On a fait un total de 54 km pour le groupe 2 et 75 km pour le groupe 1.
Samuel et Aubin

____________________________

Jeudi 14 avril
Bonjour, aujourd’hui nous allons vous raconter notre journée…
Tout d’abord nous avons mis les vélos sur la remorques ensuite nous sommes partis direction Crouzet-Migette, le parcours de voiture était assez long…
Nous avons déchargé les vélos, tous le monde a aidé puis nous avons entamé le parcours (60km/900m de dénivelé). Nous avons commencé par une monté a environ 4% sur (5km)
Ensuite nous sommes arrivés à Salins les Bains, des paysage vraiment magnifique et des belles montés et descentes.
En poursuivant notre parcours nous sommes arrivés à ARC et SENANS pour manger et échanger entre nous.
Nous avons repris la route à mi- chemin; puis nous avons décidés de rouler avec les 2 groupes en même temps.
En cours de route plusieurs chutes (dans l’après-midi) rien de grave mais quelques égratignures. Nous sommes donc arrivés au point d’arrivés. Tous le monde a chargé les vélos sur la remorque.Tous le monde était un peut fatigués… A l’arrivé plusieurs ont déchargés et nous sommes rentrés dans nos logement. Chacun a fait se qui avait à faire. Nous avons fait une photo avec une autre colonie de vacances. VOICI NOTRE JOURNEE
Basile et Thomas

________________________

Mercredi 13 avril
Bonjour tout le monde,
Aujourd’hui nous avons fait une journée sans vélo ou presque.
Nous avons commencé la journée avec une première activité : l’escalade. Une grande découverte pour certains. Un superbe moniteur nous a expliqué le fonctionnement du matériel (assurage, contre-assurage et grimpeur) puis nous avons faits de petits groupes de trois et nous avons commencé à grimper avec la vue sur la Suisse pour les courageux qui arrivaient en haut de la voie. Nous sommes rentrés manger à midi pour ensuite remonter sur les vélos à 13h30, pour grimper au fort Saint-Antoine, une cave crée par Marcel Petite dans les années 1900. Cette cave contient en tout 100 000 meules de 40kg repartit dans une cinquantaine de caves toutes tenue à 8°C. A l’intérieur, il y avait une très forte odeur d’ammoniaque produite et dégagée par les meules de Conté. Dans les années 1970, un robot suisse a fait sont apparition. Ce robot sert à soigner les meules (les retourner et les brosser). Puis nous avons pu procéder à une dégustation où la guide nous a demandé de déterminer l’âge du fromage et toutes ses caractéristiques gustatives. Nous nous sommes ensuite dirigés vers un monsieur qui avait pour métier de sonner et gouter chaque meule de Conté à l’aide d’une sonde. La visite terminée, nous sommes redescendus au village de Saint-Antoine (à fond les ballons !) puis Metabief où on l’on a pu faire quelques emplettes (saucisson, « magnets », chips, limonade, lance-pierre, carte-postale et j’en passe…) pour ensuite rentrer à Jougne et se reposer pour la grosse journée de demain.
Sur ce, très bonne soirée ou journée en fonction de quand vous verrez ce message !
Cordialement
Pierre et Tom

___________________________

Mardi 12 avril 2022
Ce matin, nous sommes allés en voiture jusqu’au lac de Saint Point à une dizaine de kilomètres de Jougne. Puis nous avons démarrés notre circuit en faisant 2 groupes comme d’habitude.
Après une trentaine de kilomètres, nous sommes arrivés à Nozeroy que nous avons visité, puis nous avons pris la direction de la source de l’Ain où nous avons piqueniqué.
Après le repas, nous sommes allés voir la source et nous avons pu admirer un magnifique point de vue.
Puis, nous avons pris le chemin du retour avec la montée du col de Sorlin à une altitude de 1142 m, suivi d’une longue descente vers notre point de départ.
Louis et Lilian

___________________________

Compte-rendu de lundi
Ce matin on a déjeuné à 8h puis on est parti à 9h30 et pour les plus grands nous sommes allés à la pharmacie pour faire tamponner nos livrets du brevet des provinces françaises.
A midi nous sommes allés à la source du Doubs on a vu des cascades. Nous sommes ensuite rentrés à 16 h 30
Nous avions eu 1 h pour jouer puis à 19 h nous avons mangé et à 20h30 nous avons fait une réunion ou nous avons tracé la carte pour demain.
De Nathéo et Jules
Le commentaire des éducateurs
Bon, OK, se rappeler qu’on s’est levé, qu’on a mangé, qu’on a encore mangé avant de faire une réunion, ça veut dire que la mémoire fonctionne encore un peu mais oublier qu’on a fait, pour les grands 76 km avec 1250 m de dénivelé (quand même) auprès de la source du Doubs (tous ensemble) en revenant par le lac de Joux en Suisse et pour les plus petit près de 60 km avec 550 m de dénivelé en revenant par des routes pittoresques est un peu surprenant.

_________________________________

Dimanche 10 avril 2022
On est arrivé dimanche matin à 10h00 pour charger les vélos et les valises. Il y avait 4 voitures pour nous emmener au Mont d’Or sauf qu’on était trop. Du coup, on va faire notre séjour à Jougne. Après on a roulé 2h15 pour arriver à une aire d’autoroute où on a mangé. On a vu des voitures faire du « drift » autour d’un rond-point. Trop stylée la BM…
Deux jeunes ont dormi dans la voiture de Gérard. Les autres ont roulé dans les voitures dans les montagnes du Jura et on a vu de la neige. On est enfin arrivé à destination à Jougne. On a joué de-hors avant de visiter les chambres après avoir déchargé nos valises. On était se balader dans les champs où on a marché dans un chemin de VTT après avoir fait une bataille de boules de neige pen-dant que les autres faisaient un cache-cache. Après on a été manger et on a tracé le chemin de la carte pour le lendemain.
Louis BARTHELEMY et Benjamin ROBERT

Echange entre écoles cyclo du 06 avril

Grosse affluence ce mercredi 6 avril à Toul. Les parkings sont pleins, on se gare comme on peut avec les remorques et autres VL. Près de 40 jeunes venus de Blénod, Pont à Mousson et même Vouthon-Haut (55) et une quinzaine d’éducateurs ont participé à cet échange d’écoles cyclo.
Après quelques coups de gu… pour faire la photo du siècle, les groupes route et VTT se dissocient et les éducateurs partent avec leur troupe, qui le long du canal de la Marne au Rhin, qui vers Mont le Vignoble, qui vers la forêt de Dommartin.
Des parcours de 35-40 km en route et 20 et 26 en VTT ont fatigué quelques mollets et fait la joie de la plus part des cyclos. La météo était restée clémente et le sol sec mais souple pour le VTT ont permis de prendre du plaisir à rouler. Un peu de soleil aurait toutefois agrémenté cette après-midi conviviale terminée, comme de bien entendu, par un petit pot dans le local où les barres bretonnes et les jus de fruit et Coca ont subi le sort qui leur était destiné.
Merci à toutes et tous pour votre agréable participation.
Gérard

EFV du mercredi 30 mars

Une reprise des vélos de route nécessitait un rappel des gestes.
Chacun s’y est mis de bonne grâce…La maniabilité bien à l’abri dans la première travée, les secrets de la mécanique restant diffusés aux oreilles ouvertes au sein de notre atelier .
A 16 h n’y tenant plus, un groupe s’est formé pour rouler un peu, la bruine nous attendant sur le pont du canal ne nous a pas découragés, à l’approche de Gondreville il était temps de faire demi-tour et chacun était content de rentrer.
2ni

Concours régional d’éducation routière

Le concours régional d’éducation routière rassemble les meilleurs jeunes qualifiés aux départementaux pour le Grand Est. Autrement dit, la crème du Grand Est en la matière.
4 jeunes de Toul sont donc allés se confronter aux autres jeunes de la région à Faulquemont. Une organisation remarquable par les petites mains mosellanes sous la gouverne du responsable jeunes du comité régional.
80 jeunes inscrits, 63 présents par faute de Covid et autres. Un parcours assez difficile qui aurait demandé de notre part, un travail en club plus intense mais sommes-nous là pour faire des bêtes à concours ou bien que nos jeunes prennent du plaisir ? Il est sûr qu’avec les infos dont je dispose qu’en matière de conduite de vélo, il y a une bonne marge de progression. A nous de voir si on met le paquet l’an prochain ou si on se contente d’un panachage entre le plaisir et la performance ?
Nathéo, Sacha, Jules et Arthur ont donc donné leur maximum pour bien faire. Les larmes de l’un ou de l’autre à l’issue de la phase pratique nous a montré leur désarroi après avoir entendu les quilles se renverser ou les barres être déplacées. Toutefois, on ne peut devenir performant sans être initié. Ceux qui auront la chance de refaire ces épreuves l’an prochain seront plus aguerris et ne doutons pas qu’ils progresseront pour leur plus grande satisfaction.
Leur classement au niveau du 2e tiers des participants nous laisse augurer de plus grands plaisirs pour eux, à l’avenir.
Gérard

EFV du mercredi 16 mars

La dernière journée de travail à vélo avant ce dimanche 20 mars, jour de critérium VTT. On a bien vu l’orientation, un peu de mécanique, du pilotage… Advienne que pourra.
Par contre nos jeunes sont toujours friands de rouler, de jouer, de se faire plaisir. Pas de problème. Que ce soient les plus grands à la carrière de Choloy ou les plus jeunes au fort du Vieux Canton, il y en a eu pour tous les goûts et chacun a pu prendre son pied dans des descentes bien raides ou explorer le bunker de Serré de Rivière.
Gérard

EFV du mercredi 09 mars

Beau temps ce mercredi pour ratisser la forêt de Dommartin-Chaudeney à la recherche des points géographiques désignés par les éducateurs. Les grands travaillent seuls et les plus petits apprennent à gérer la carte, l’orienter, se repérer et enfin arriver où on leur demande d’aller. Pas simple. Essayez pour voir !!! Un point de passage obligatoire était prévu dans la forêt où un atelier mécanique (démontage-remontage d’un pneu de la jante et dériver une chaine) étaient au programme des jeunes qui, une fois le travail fait et le casse-croûte avalé, repartaient dans la forêt explorer chemins blancs et layons au gré des désirs des éducateurs.La douceur de la température avec un soleil printanier avait mis tout le monde en joie et c’est sans avoir à laver les vélos qu’on a pu terminer cette séance d’école cyclo avant le prochain critérium de Ludres le 20 mars.
Gérard

EFV du mercredi 02 mars

On a profité du beau temps d’hier pour écumer le plateau d’Ecrouves ! Les plus jeunes se sont essoufflés dans la montée au plateau mais la récompense suprême a bien été de pouvoir se risquer sur les descentes de la carrière. Moment de frisson et plaisir de l’avoir fait pour ceux qui ont osé. La présence de Nathan, ex-jeune de l’école cyclo (un beau bébé d’1,85 m et 75 kg de muscles) leur a montré leur marge de progression mais Nathan, à leur âge, était comme eux. Alors, on est plein d’espoir pour leur devenir. Mais bien sûr, il faut persévérance et assiduité. La graine est semée, on arrose régulièrement (en passant dans les flaques d’eau !), il n’y a plus qu’à préserver pour que ça pousse !
Gérard avait envie de nous faire découvrir la Moselle depuis le plateau d’Ecrouves. Pour économiser mes forces, le groupe 1 a grimpé bien paisiblement sur les traces des fonceurs. Après notre petit tour entre crevasses et bosses, le temps pressant, nous avons emprunté un instant la grande route, puis le sentier descendant sur Pagney. Celui rejoignant la Communauté de Communes n’était pas trop boueux, par la Madeleine nous avons rejoint notre local dans les temps.
Le groupe 4 était cet après-midi sur le plateau d’ Ecrouves avec Pierre dans ses œuvres et aux « Trois Chênes ». Probablement sur les traces de Nathan. Espérons ! Avec, bien sûr, du pilotage et de la cartographie pour tout le monde, critérium oblige !
Gérard

CDER du samedi 29 janvier

Le concours départemental d’éducation routière a eu lieu ce samedi après-midi à Blénod les Pont à Mousson.
Nous avions 13 jeunes participants de moins de 13 ans qui se sont mesurés aux autre écoles cyclo du département à savoir : Blénod, Pont à Mousson, Ludres, Marbache, Dieulouard, ASSPTT Nancy, soit au total 62 participants.Nous pouvons féliciter l’ensemble de nos jeunes à savoir Nathéo, les 2 Louis, Jules, Sacha, Arthur, Aubin, Léo, Maé, Côme, Basile, Baptiste, Tom pour leur bonne prestation et leur très bon comportement, avec une mention particulière à Arthur qui se classe premier et Côme qui prend la 5iéme place. Merci aux nombreux parents s’étant déplacés et aux encadrants qui ont pris part à l’organisation.
Bernard

Sortie EFV du mercredi 26 janvier

Après avoir exploré les sentiers dans le quartier St Évre et derrière le 516RT, direction Choloy avant de revenir par la piste cyclable le long du canal. Une crevaison de Tom a mis un certain temps, voire un temps certain avant d’être réparée. Avec l’onglée, pas toujours simple de triturer pneu et chambre à air. Telle a été l’après-midi des groupes 1 et 2.
Les plus grands dans les groupes 3 et 4 sont allés expérimenter les joies de l’orientation en forêt de Dommartin-Chaudeney. D’abord savoir où on est sur la carte, puis l’orienter et ensuite, tenter de suivre un cheminement un peu tortueux entre les parcelles, les montées, les descentes dans des chemins « un peu » humides. Tout le monde s’est retrouvé à la barrière de la Rouge Terre pour dériver une chaîne (bravo Martin – 5/5 du premier coup) ou découvrir la fleur de noisetier tellement petite qu’il en faut une sacrée brassée pour en faire un bouquet ! Rassemblement final au classique « champ de bosses » de Chaudeney avant de rentrer au club pour laver des vélos qui en avaient bien besoin.
Belle journée de vélo bien que frisquette…
Gérard

EFV du mercredi 19 janvier

Après un entrainement intense à l’éducation routière (concours en fin de mois à Blénod lès PAM oblige) dans les parkings couverts, on a poursuivi par une peu de mécanique pour réparer une crevaison et dériver une chaine. Puis on a décidé de faire travailler la technique du virage en pente moyenne pour les jeunes qui ont bien compris que le déhanché fait habituellement sur les talus du bord du canal de la Moselle sont beaucoup plus simples. Mais leur appétit de frisson étant intense, on a fini l’après-midi sur les pentes des fortifications des Promenades où les plus aguerris se sont bien éclatés. Avec une pensée pour Tom qui a fait une chute dans les parkings en tentant de franchir la planche à bascule. Bon courage et prompt rétablissement à Tom. Mais aussi bravo à Maé qui a dépassé son appréhension pour descendre le grand talus des Promenades. Merci les gamins, c’est super !
Gérard

Ménage d’automne à l’EFV

Ce lundi, comme convenu, 6 éducateurs de l’école cyclo se sont retrouvés au local pour renforcer le « grenier » avec une vingtaine de panneaux d’aggloméré et surtout pour échanger les vélos de route dont la saison est terminée pour mettre des VTT à disposition. Tous ces vélos avaient besoin d’une bonne maintenance, la saison passée ayant été assez troublée pour ne pas permettre un suivi sérieux de nos machines.
C’est chose faite. Il n’y a plus qu’à commencer la saison VTT pour nos jeunes en espérant une météo et des conditions sanitaires meilleures que l’an dernier. Ce ne sera pas difficile.
Gérard Malivoir