Tous les articles par Alain

Sortie VTT du 25 octobre

Grosse affluence ce matin au départ de Mont, Bernard avec son cœur (oui je sais ..l’Édith) tout neuf, l’autre Bernard avec Christine qui voulait voir le nouveau chemin du blaireau, mais les chasseurs en ont décidé autrement, Maël et son frère pour du sang jeune, bref nous sommes quinze à nous élancer à froid pour la première montée (150 m de dénivelé) en passant par la « guinguette  » de Mont (presque aussi connue que celle de Ménilmontant) et comme si cela allait trop vite et pour calmer les ardeurs, Bernard le doué perce de la roue arrière ( peut être que son vélo est resté trop longtemps au repos) réparation faite, on se dirige vers le ball trap de Blénod en passant par le chemin de la planche à clous, bien connu par quelques uns d’entre nous (pour mémoire c’était une sortie du 02/12/2012). Après avoir ignoré le panneau chasse à l’entrée de la sommière du grand bois ou il n’y avait aucun chasseur, on arrive « aux quatre bans », c’est la que l’armada (pas loin de quatre vingt) des chasseurs était concentrée, nous obligeant à modifier et improviser le parcours, après quelques hésitations, on récupère le tracé prévu, la suite se fera sans incidents particuliers, sauf que Jean Marie se retrouve encore à plat et peste contre celui qui lui à vendu cette monture, suite à de dures négociations . On arrive à Mont au bout de 26 km et 510 m de dénivelé, et c’est pas fini, il y a les 72 piges de votre serviteur à fêter, ce qui sera fait dans le respect des règles sanitaires, de plus on a la surprise de voir arriver Jean Louis sur son super vélo (qui passait là par hasard!!).
Amicalement Jacques

Sortie route du 24 octobre

Dix-neuf vélos au rendez-vous, dont cinq sur la variante petit parcours qui ont rattrapé vers 17 heure nos trois paisibles de la « familiale » sur la piste le long du canal après Villey-St-Etienne. On a bien cru avoir la pluie vers la fin, même pas !!
2ni

Séance d’entretien des vélos du club

La saison route étant terminée pour l’école cyclo, il fallait penser à permuter les vélos pour reprendre en VTT dès le 4 novembre. Mais le stockage ayant été vite fait courant mars, cause Covid, il fallait que les vélos passent par la case mécanique pour être mis à la disposition dès jeunes. Par ordre d’apparition, Denis, Bernard G et son Édith, Bernard G, l’autre, Robert, Arnaud et Gérard accompagnés des jeunes Nathan, Émile C, Paul-Amédée et Pierre avec la participation gracieuse d’Olivier B. Voilà pour le générique.
Lavage, réglage de dérailleurs, réparations diverses, changement de patins de frein ont permis de remettre à niveau une bonne quinzaine de vélos. Il y a encore du travail mais ce sera pour un peu plus tard. Merci à tous pour votre participation et surtout les jeunes qui n’ont pas hésité à mettre les mains dans le cambouis…
Et nous avons encore récupéré un vélo de petite taille, offert par les parents de Pierre et Camille. Merci à eux.
Gérard

Sortie VTT du 18 octobre

Finalement Anthoine n’est pas dégouté de sa dernière sortie avec les « vieux » puisqu’il est présent ce matin avec Émile, un copain de l’école cyclo et pour leur rappeler le bon temps des mercredis de l’EC, Jean Marie s’aperçoit que son pneu arrière est à plat juste au moment de partir, la réparation prendra quelques minutes, mais ce ne sera pas la seule. Direction Chaudeney par le chemin de halage, jonché de marrons et après avoir traversé le « bois de chaudeney » avant de rejoindre Pierre la Treiche,  » Bernard le lapin », perce de la roue avant avec son beau « lapierre » tout neuf, le pneu est presque aussi récalcitrant à extraire que celui de Christophe (voir la sortie de la semaine dernière), l’outil miracle est nécessaire pour en venir à bout, réparation faite, on se fait la montée de la « cote du renard » avec un revêtement tout neuf et de poursuivre vers le ruisseau du larot et c’est à ce moment la que Sébastien, constate une crevaison de la roue avant causée par une méga épine, les jeunes commencent à rigoler, on est entrain de les dépasser dans ce domaine, mais ça sera la dernière crevaison de la sortie, le retour se fera sans autres incidents, mis à part un petit détour pour éviter des chasseurs et une chute sans gravité de Dom. Le beau temps revenu on était presque desséché au bout de 35 km, heureusement le Bernard et Evelyne avaient du répondant et en liquide et en solide pour satisfaire nos papilles.
Amicalement Jacques

La vidéo

Sortie route du 17 octobre

Temps bien nuageux mais les 23 cyclo présents au départ avaient eu la bonne météo. La « Familiale » s’est trouvée grossie d’un cinquième participant ayant raté le départ avec les plus véloces. Au retour elle a été rattrapée furtivement vers Villey-St-Etienne par un autre maillot rouge et or solitaire qui lui n’était pas au départ. L’hiver arrive, on a regretté une couche de plus…
2ni

EFV du mercredi 14 septembre

Huit enfants tous débutants dans le groupe « 1 » ce mercredi, dernier à démarrer après la vérification de chaque vélos. On prend la piste cyclable face à l’Arsenal jusqu’au passage piétons que nous empruntons à pieds, à côté de nos machines. Vite remise en selle, une partie du groupe traverse le feu pour attendre ensuite nos retardataires rue de la Champagne. Pause utile à vérifier et expliquer les réglages de chaque casque, mes demoiselles, par sécurité, préférez – aux chignons – les queues basses ! Sur la piste Moselle vers Gondreville, nouvelle pause au pont transbordeur de la sablière, puis un étonnant demi-tour d’une péniche en quête de chargement. Dans les frênes qui bordent le canal, les boules de gui ne sont pas des nids, nos jeunes ne lisent plus « Astérix » mais ceux qui ont de la famille en Angleterre se souviendront peut-être du « Kissing Wood ». A l’écluse, la pause goûter est accordée mais pas question de festin il nous reste juste une heure pour nous en retourner par le même chemin. Regroupé sur le pont de la Moselle le groupe s’élance vers St Mansuy…Trop pressé de rentrer ? Notre petit retardataire se porte en tête, perd le contrôle de son vélo, traverse la chaussée et s’arrête violemment sur la gauche contre une passante, la blessant profondément à l’arrière du genou avec sa poignée de frein cassée. Premiers soins de fortune pour limiter l’hémorragie en attendant le SAMU, Gérard arrive fort à point pour prendre le groupe et le ramener au local. Avec une pensée pour la pauvre victime bien innocente..
2ni

Sorties route des 10 et 11 octobre

Samedi, avec le retour du soleil, nous étions 25 au rendez-vous, un 26ème retardataire reprenant le train en marche…Le groupe des 5 de la « Familiale » a pris son temps pour se décider à partir, Michel déjà bien échauffé d’une vingtaine de km en prend la tête mais il jugera plus raisonnable de nous quitter à Mont-le-Vignoble et rentre à la maison.Claude roule « diesel », il faut le laisser refroidir en haut de la côte de Blénod. Pas de passage prévu à Domrémy, on se contentera donc de la maison natale de Jacqueline à Rigny-La-Salle. St-Germain, pas d’endroits propices avant la station d’essence face à « la Favorite », les grandes pointures du circuit long nous passent sous le nez, on les reverra démarrant devant nous avant Foug.
2ni

Dimanche avec un petit 8° on ne pouvait guère espérer la foule à 9 h 00 au rendez-vous route ! Un petit jeune de 34 ans, venu tester l’ambiance, nous y attendait, il compte s’essayer au VTT dimanche prochain. On a choisi la piste cyclable vers Villey pour rattraper le viaduc puis Fontenoy, Gondreville et le vrai faux-plat sur Villey-le-Sec.A Maron un premier arrêt donne l’occasion d’une photo. Après Neuves-Maisons, reste à reconnaître le bon Messein et trouver la bonne piste cyclable qui nous ramènera de stop en stop et de flaques en flaques boueuses sur notre bonne vieille piste de Sexey-aux-Forges. Petite pluie fine dans la grande côte qui semble la solution la plus rapide, mes compagnons prudents ne me poussent pas à la faute, nous atteignons Pierre-la-Treiche dans les temps. Crevaison …Entre les feux du sens unique de Valcourt… Méchant silex ! Bonne initiation pour notre compagnon
2ni

Sortie VTT du 11 octobre

Oh! p.. de sa m.. 7h54 quand j’ouvre les yeux ce matin, juste le temps de sauter dans mon froque, mettre ma veste et prendre mon biclou pour être à 8h chez Yves qui doit m’emmener, et Yves m’attends pas (il est toujours à l’heure), pas le temps de prendre le petit déjeuner, ça fait rien, j’attendrai le retour de la rando chez Emilio et prendrai un voir deux picon. Bref on était onze sur le parking du terrain de foot et l’équipe adverse n’étant pas la, on se propulse vers Sexey aux bois par le chemin blanc du Bois juré, à la sortie du bois le chemin traverse deux parcelles et celui-ci est labourer par le »pauvre »paysan du coin qui a oublié de lever sa charrue 15 socles, s’en suit une petite montée baptisée « le chemin du râleur » à cause d’ un petit différent entre deux de nos adhérents il y a quelques années. Après quelques petites galères dans la forêt de la Fourasse, ont emprunte la « route des navets »(véridique), Bernard nous quitte pour mettre la table car il fête ses 70 piges en famille. Pour prendre le chemin du retour on doit traverser l’autoroute au niveau des baraques, et avant d’y arriver, Christophe et sa mobylette perce de la roue arrière, simple formalité pour réparer me direz vous, que nenni, le pneu étant collé à la jante et malgré un outil spécial pour sortir ce pneu, impossible de l’extraire, bref au bout de vingt minutes de bataille acharnée, la réparation a pu avoir lieu, mais à peine 200 métres parcourus, c’est au tour de Gérard avec sa nouvelle mob de percer de la roue avant, la réparation a mis un peu moins de temps, on décide d’écourter un peu la sortie en rentrant directement par le « poste de velaine », pour arriver avant la nuit à Gondreville au bout de 34 km.
Amicalement Jacque

La vidéo

EFV du mercredi 07 octobre

Moins préoccupés par la paperasse et toutes les adaptations mécaniques inévitables en reprise de la nouvelle saison « Route », le départ se fait tous ensemble après les ultimes recommandations de Gérard. Piloté par Ludivine, le groupe « 2 » emprunte la piste vers le feu de la Gare disputant sa place à un énorme semi-remorque qui sera bien heureux de nous voir prendre ensuite à droite le boulevard de Pinteville. A Valcourt on s’organise pour se regrouper au feu rouge, départ et traversée du passage réussis dans les temps. Si à Bicqueley le ciel se brouille, à Gye on se sèche un instant à l’abri de l’auvent de la salle des Fêtes. La traversée de Mont-le-Vignoble ne passe pas inaperçue mais des petites jambes commencent à fatiguer et le groupe s’étire parfois, certains ne maîtrisant pas les bonnes vitesses monteront à pieds la petite côte après Domgermain. Tourne à gauche presque parfait pour prendre la piste du canal vers Toul à Ste-Catherine, 25 km au compteur.
2ni

Sortie VTT du 04 octobre

Après notre périple de la semaine dernière bien arrosé dans les Vosges, et vu le temps plutôt pourri de ce matin, force est de constater que les vététistes de l’Al ne sont pas des poules mouillées, nous sommes dix avec la venue d’ Anthoine et Maël (deux petits jeunes qui ne font pas la grasse matinée), et le beau temps revenu, nous parcourons les vignes de la « côte st Maurice » avant de gravir la montée qui mène sur le plateau, s’en suit un petit single en descente pour rejoindre le « moulin st Pierre ». La longue montée qui va à « la viergeotte » commence à entamer les forces de Seb et de Jean Marie, qui sont entrain de se demander si les utilisateurs de VTTAE ne font pas exprès pour que eux aussi se laissent tenter…On rejoint Rigny st Martin et le retour se fait par le « bois de l’en de là » et le vallée des 4 vaux, Anthoine commence à avoir des signes de fatigue et appréciera l’assistance de notre futur ex président pour se hisser en haut du « cul du mont de la rue ». Il n’y a plus que de la descente pour rejoindre Domgermain avec 32 km et 740 m de dénivelé, et sans aucun incident.
Amicalement Jacques

La vidéo

EFV du mercredi 30 septembre

Grand rassemblement devant le local du club. Décidément, on n’arrive pas à s’y faire de voir tellement de jeunes présents pour nos séances. Le groupe des grands part rapidement après avoir fait une séance cartographie sous la main de fer d’Edith et Christine. Robert se joindra à eux après avoir fait un peu de réglage de vélos pour les plus jeunes.
Dans le groupe 3, Arnaud et Sébastien, aidé de Gérard sont partis sur Foug par le bord du canal. Aucun n’a plongé… C’est déjà ça mais ils ont bien profité de l’aire de jeux de Foug et au retour ils sont passés par la côte St Maurice où ils ont pu tester leur mollets pour la grimpée et aussi l’usage du dérailleur. Pas évident pour tous.
Dans le groupe 2, virée en bord de Moselle vers Maron avec Denis, Jean-Paul et Ludivine qui a pris sa 1/2 journée de RTT pour venir à nouveau encadrer les jeunes. Merci Ludivine.
Pour le groupe 1, plateau d’évolution sur le parking extérieur avec slalom, planche à bascule etc. Les jeunes sont en progrès constants et impressionnants. Et ensuite une virée vers l’écluse après Gondreville. Tout ça avec le sourire. Pourvu que ça dure. Un jeune demande à Gérard : quel âge tu-as ? 70 ans ! 70 ans tout juste ? Oui, tout juste… Et tu roules encore à vélo !!!

Sortie d’automne

Le WE à Ramonchamp, tellement attendu par les cyclos de l’AL Toul a tenu toutes ses promesses, pas pour le vélo mais pour la convivialité. La pluie du samedi a transformé les cyclotouristes en marcheurs sauf 3 déjantés du VAE qui se sont risqués sur les chemins des forêts avoisinantes. Égalité pour tous qui sont revenus trempés. Entre temps notre camarade Bruno, s’est écroulé dans les escaliers ce qui lui a valu un petit tour aux urgences de Remiremont pour avoir droit à une couture aux agrafes sponsorisée par Bureau Vallée. Les boyaux de la tête ne sont pas sortis, c’est déjà ça !
Le lendemain, même punition mais plus de vélo. Visite du musée de la racine, histoire de prendre pied pour les uns et visite du théâtre populaire de Bussang créé par Maurice Pottecher en 1895 : « Par l’art et pour l’humanité » Une belle vision de la culture pour tous et partout au fond de cette vallée vosgienne.
Après avoir renversé quelques verres de bière et le repas du midi, retour en Meurthe et Moselle après que Jean-Louis a essayé de traduire une citation allemande à Jacques incrédule… « Was ist das ? J’entrave que dalle ! »
Gérard

Le compte rendu de Jannick

EFV du mercredi 23 septembre

Le groupe 2 fort de douze jeunes presque tous débutants est aujourd’hui accompagné par Gégé, Jean-Paul et Denis. On longera le canal jusque près du tunnel de Foug avant de les ramener à l’aire de jeux des « Sources » où le groupe 1 ne tarde guère à nous rejoindre. On reprend par Choloy-Ménillot puis vers Domgermain et la côte de la chapelle St-Maurice où chacun a pu apprécier en récompense des efforts fournis pour y accéder, le large point de vue sur la vallée….Chute malencontreuse au retour sous le pont Ste Catherine, la pédale du petit Jules accrochant la bordure du trottoir.Un véhicule des pompiers passant inopinément dispensa les premiers secours en attendant l’ambulance qui le transporta à l’hôpital pour des points de suture.
2ni

Sortie VTT du 20 septembre

On est sept par ce beau matin de fin d’été, aucun « Bernards » pas plus de « Robert », donc 3 vttae et 4 musculaires en direction de Sexey aux Forges, par le  » bois l’évêque », suivie de la descente pour rejoindre la piste cyclable des boucles de la Moselle, empruntée pendant 100m pour remonter sur le plateau et le chemin qui surplombe la vallée de la Moselle, avec de magnifiques points de vue depuis la « dent de la roche », avant de rejoindre Sexey. Nous croisons un nombre impressionnant de cyclos, joggeurs, marcheurs, sur la piste et chemin cyclable qui rejoint Maron, un petit répit avant d’attaquer une terrible montée par le chemin de « la grande goutte » et des gouttes de sueur, plusieurs d’entre nous en ont essuyé. Emilio en profite pour se refaire une santé avant de passer devant « le gros charme » de la forêt de Haye, nous poursuivons dans la forêt de Gondreville, avant de rejoindre le camping de Villey le sec et sa buvette, c’est un endroit super agréable , personnel très sympa, notre ancêtre nous offre la tournée, qu’il règle avec sa carte( c’est sans contact?, lui demande notre hôtesse) et la, un jeunot de l’équipe, lance: « oh mais ça fait longtemps qu’il fait sans contact », les temps changent, il y a plus aucun respect pour les anciens. On rejoint Pierre la treiche pour terminer une belle rando au bout de 35 km et 580m de dénivelé.
Amicalement Jacques

La vidéo des sorties du 13 et 20 septembre

Sorties route du week end

Ce samedi, sur onze candidats pour une balade en vélo, c’est nos cinq espiègles de la sortie familiale qui ont fini par passer le pont…c’était une « Belle Aventure » …
2ni

Dimanche, seulement deux au départ pour retrouver à Pagney Marie-France et Jannick qui nous a imaginé un bel itinéraire dans les truffières de la Meuse, permettant à Denis, après une soixantaine de kilomètres, de rallier pour onze heures la braderie de Troussey où il est attendu.
2ni

Ecole cyclo du 16 septembre

Ce mercredi, après contrôle des vélos et équipements, certaines gambettes pédalant tant bien que mal, Gérard dirige le groupe 1 par la route longeant la Moselle vers Chaudeney puis Pierre-la-Treiche. Retour par le même itinéraire par sécurité, certains enfants n’étant pas encore bien maîtres de leur machine, mais passage très remarqué par le port de France…
2ni

Sortie VTT du 13 septembre

Zut! j’sais pas quoi dire!! z’avez vu le temps de ce jour, on dirait le sud?, le « Dom » n’ayant pas été écœuré par notre périple de la semaine dernière, est présent. Et devinez quoi? notre (futur ex président) Gérard se joint à notre groupe avec un, un ,un , quoi! eh oui vous avez deviné, un beau VTTAE » lapierre » tout neuf. Emilio a réparé sa roue libre récalcitrante(voir le compte rendu de la semaine dernière) et est prêt à partir avec une roue toute neuve etc…,sauf que la cassette (ma cassette…comme disait l’avare) a beaucoup de jeu, obligeant Emilio à quitter le groupe, pour la resserrer à Gondreville, le bougre nous rejoindra à la » chapelle de Massey », après avoir réparé, comme quoi quand on aime le VTT et les copains,tout est possible. Bon, c’est pas le tout, on décolle de Choloy, direction les étangs du « val de passey », on s’arrête pas, la bière n’était pas encore fraiche, grosse montée par le chemin des bœufs (on avait fait celui des ânes avant),puis longue descente, quand, soudain, le Bernard fait un terrible double salto, il est quelque peu  groggy suite à cette chute,(bon alors, Bardet, ça va aller? oui) alors nous pouvons poursuivre ensemble en direction de la  » chapelle de Massey » ou nous retrouvons Emilio, pour continuer vers Pagny sur meuse et le bois  » le Juré » pour rejoindre Trondres, suivi d’une montée impossible, même avec la fée électricité. On arrive au terme de la sortie au bout de 36 km et 700 m de dénivelé, et notre président, toujours prévoyant, a prévu un petit remontant, bien au frais dans une glacière à l’arrière de sa camionnette, Jean Luc, toujours convalescent et régional de l’étape, nous à rejoint pour ce moment convivial.
Bien amicalement
Jacques

Sortie route du 12 septembre

Nous étions quatorze masques au départ.
Cinq sur la « familiale », mais Denyse impatiente a déclaré forfait devant les difficultés d’un parcours établi pour une fin de saison, sans nous laisser le temps de l’étriller à 45 km, distance mieux adaptée à nos petites conditions de déconfits-nés…
2ni

Sortie VTT du 06 septembre

On est « neuf », prêt à partir, quand arrive un petit nouveau, Dominique, rencontré par Bernard lors du forum des associations qui a eu lieu samedi, c’est donc à dix que nous partons vers le plateau d’Ecrouves, manque de pot, Emilio est contraint de nous quitter, sa chaine toute neuve est devenue récalcitrante à tout changement de vitesse. Le petit nouveau à l’air de bien gazer et dans les montées et dans le singles, notamment celui que nous découvrons (juste après avoir traversé la route de Laneuveville) et qui nous mène à la source du « Goulot » qui doit être une des sources du « Terroin ». On remonte sur le fort de Lucey et rentrons par le vignoble, Christophe en profite pour percer du pneu arrière, pendant cet arrêt quelques uns en profitent pour déguster les dernières mirabelles de l’année. Bon c’est par le tout, le Bernard doit arroser son beau VTTAE, nous sommes rejoint par Jean Luc, Michel »le fréro » et Gérard (futur ex président), et comme le « Dom » gaze bien aussi au picon bière, on décide à l’unanimité de l’adopter.
Amicalement Jacques