EFV du mercredi 18 janvier

Ce mercredi l’école cyclo sera sous le signe du soleil. Bon, d’accord, les chemins sont détrempés et il fait frisquet mais du soleil, il faut en profiter. Alors, foin de la formation au concours d’éducation routière de la fin du mois, on ira rouler directement après avoir dû changer une roue de VTT, un peu comme en Formule 1 mais en beaucoup moins vite… Le groupe 1 part rapidement et Denis nous en fait un rapide Cr. Espérons que Basile va se remettre rapidement de ses maux de ventre. Le groupe 2 part en direction du fort du Vieux Canton à la demande des deux initiatrices. Moi, très obéissant, on longe donc le grand canal jusqu’à l’écluse de Villey St Étienne et après un peu de goudron, ce sont les bois vers le chenil SPA du Mordant. Mordant, normal pour des chiens ! On restera essentiellement sur des chemins empierrés car les chemins de terre sont détrempés. Arrivés au fort, les jeunes s’égaillent ici ou là et il faut du rappel pour les ramener à un peu de pilotage. On évite bien entendu les queues de cochon et autres moyens de défense du fort et on fait passer un fossé qui semble facile mais demande de la ressource technique pour absorber la descente, le creux étroit et la remontée assez raide. Après quelques essais, la majorité réussi très correctement. C’est à ce moment qu’un quidam en veste anticollision orange et les mains dans les poches nous interpelle en nous signalant que ce terrain est euh, privé, euh communal, euh dangereux, euh, euh, euh. Un employé communal de la commune de Villey semble-t-il. Avec les mains dans les poches, c’est tout à fait possible… Les jeunes étant dans le coin, j’évite d’entrer en discussion conflictuelle avec euh, euh, euh ! Et on repart vers Toul. D’ailleurs, il est presque l’heure. On rentrera par la zone de la Croix de Metz où une erreur de ma part (pour retrouver un cheminement emprunté avec les adultes cet automne) me fera aller sur la route Villey-Toul avant de retrouver un chemin le long de la voie ferrée. Rentrés assez tôt, les jeunes prendront un peu plus de temps pour mieux nettoyer leur vélo. Enfin, on peut le croire ou l’espérer.Le groupe des plus grands est allé faire du pilotage comme le montrent les photos jointes mais je n’ai pas plus de renseignements.
A la semaine prochaine
Gérard