Sortie VTT du 09 mai

Mais qu’est ce qui ce passe sur cette planète ce matin, plus de 20° et un vent du sud à décorner les cocus. Heureusement pas un de nous n’a eu à déplorer cet incident. Alors direction Charmes par le chemin dit « de la côte Balile », traversée du village et direction » la côte Labeur », suivie de celle de la « côte Monnaie ». Comme quoi nos aïeux avaient de la suite dans les idées, et tout à gauche pour grimper au fort de Domgermain pour rejoindre les étangs du Val de Passey (il est un peu trop tôt pour la mousse et trop tard pour le café). Alors on emprunte le fameux bois « de la Berthe » et constatons que les sapins plantés il y a cinquante ans, font maintenant 1,85 m (de haut, et non de circonférence), mais ne sont pas touchés par le scolyte. On poursuit pour atteindre la « Viergeotte » et faire un vœu pour que les sapins se transforment en séquoias géants, mais c’est une autre histoire. On reste sur le haut du bois de Charmes et traversons la D960 pour faire un petit single à proximité du « balltrap » de Blénod, et là, on a réussi à perdre notre ami le « doc ». Hésitations, appels téléphoniques, rien n’y fait, bon alors on rebrousse chemin et nous retrouvons Michel qui nous attendait, tranquille au dernier point de séparation. Cette application est enseignée par les éducateurs des écoles cyclos en cas de problème. Le groupe reformé, on se dirige vers « la source et la chapelle de Meine » pour remonter vers le « mont Gaillard » par un petit single bien sympa. Descente vers Blénod pour rejoindre Mont par la « côte Bigot » (pensait-on y trouver des grenouilles de bénitier?) afin de rejoindre le terme de notre rando, par le nouveau pont « de Maçon », récemment construit pour enjamber le ruisseau du Saussy, nous menant directement chez Yves en toute discrétion avec 35 km et 796 m de dénivelé. Bravo aux musculaires !!.
Amicalement Jacques