EFV du mercredi 28 avril

Après de nombreuses péripéties sur la taille du vélo, de la forme du cintre, de la selle qui fait mal aux fesses, de pneumatique à remplacer en dernière minute, et gonflage il est près de 15h00 lorsque le groupe 1 quitte l’espace Dedon. Est c’est comme cela à chaque changement de monture passer du VTT au vélo route c’est pas facile chez les raze-moquette.
La mise en main ce fait sur la piste cyclable reliant Toul à Villey St Etienne avec vent dans le dos. Le changement de pignon peut s’effectuer sans grand danger, d’ailleurs au retour avec vent de face et des nuages de plus en plus menaçants il à bien fallu jouer de la manette de dérailleur, aucune chute à signaler.
Jannick

Ce mercredi 28 avril, c’est la reprise après une nouvelle interruption mais aussi le passage du VTT à la route. Est-ce qu’on va revoir les jeunes perdus depuis novembre dernier ? Cela nous interroge sans vraiment créer de suspense. Pourquoi ne revoit-on plus ceux qui n’ont fait que quelques séances de route en septembre-octobre dernier ? Absents chroniques sans explication. Même pas un petit mot pour signifier l’arrêt du vélo. Mais l’essentiel ce sont les présents et des présents il y en a eu une trentaine.
Après une distribution de vélos de route à ceux qui n’en avaient pas, les 4 groupes se sont égayés dans la campagne touloise. Qui vers la piste cyclable de Villey St Étienne, qui vers Pierre la Treiche, qui vers Maron. Au total, près de 1000 km effectués par les jeunes mais aussi avec des pauses et des jeux cyclos destinés à avoir de l’adresse sur la bécane. Tout ce qui prépare nos jeunes à devenir autonomes à vélo en vue des grands périples à venir mais çà, ce n’est pas nous qui décidons. L’avenir leur appartient.
On est bien content que ça reprenne un tant soit peu le cours des choses pour fidéliser les jeunes et reprendre un rythme plus soutenu qui va bien aux éducateurs du club.
Gérard