Dernière journée de l’école cyclo

16 décembre, la dernière journée de l’école cyclo est traditionnellement une journée de fête avec piscine ou patinoire ou cinéma ou visite… Tout ce qui peut éveiller nos jeunes à autre chose que la pratique du vélo… Cette année, cause Covid (on ne le dira jamais assez 😂 ) on a continué nos activités cyclo, cahin-caha mais on avait tellement de journées qui avaient été annulées que ce n’était pas un problème. Et puis, une journée tellement ensoleillée, il ne fallait pas la rater.
Une trentaine de jeunes au départ dans 4 groupes traditionnels avec la présence de deux JEF (Émile et Anthoine déguisé en concombre masqué) et Thomas qui se consacre aux petits. Une seule consigne, revenir pour 16h30 au local en raison d’un dernier meeting organisé par le Grand Faitout du club afin de terminer l’année en beauté tout en préparant l’année à venir. Encore un accident qui se termine en incident avec la chute de Pierre qui a nécessité un petit tour à l’hôpital de Toul (décision nécessaire et obligatoire pour les éducateurs en situation d’encadrement) avec un contrôle approfondi à Brabois où les services sont équipés en matériel performant. Plus de peur que de mal, au final et Pierre doit rentrer le lendemain.

Le groupe 1 est allé vers le Bois la Ville, le groupe 2 a escaladé la Côte Barine, le groupe 3 a évolué sur le plateau d’Écrouves et le groupe 4… dans les bois vers Chaudeney et Pierre la Treiche. Heureux jeunes que de découvrir leur territoire par la route ou le VTT.
Au retour, après le nettoyage des vélos qui vont être stockés pour 3 semaines, les jeunes, masqués, et certains de leurs parents ont pris connaissance du calendrier 2021, des épreuves obligatoires et des autres mais aussi du séjour des jeunes programmé dans le Doubs, à Longeville au Mont d’Or, la première semaine des vacances de Pâques. Leur présence a été récompensée par un sachet de friandises, sur une idée de Jannick qui n’en manque pas. Ce sachet ne remplace pas l’habituelle rencontre récréative mais on fait comme on peut, maudit Covid oblige !

Bonnes fêtes à toutes et tous et l’espoir de vous revoir tous début janvier.

Gérard